LA MÉTHODE POYET
La méthode POYET est une thérapie manuelle originale basée sur l'étude des micro-mouvements inhérents au corps humain. Elle permet, à partie de l'écoute fine des structures crâniennes, l'établissemrnt d'un bilan somatique périphérique. L'harmonisation s'obtient par une "invite" digitale douce qui provoque une action normalisatrice sur une, ou simultanément sur plusieurs dysharmonies.
Cette méthode, outre la connaissance des biomécanismes, implique la reconnaissance des restrictions de "mobilité" et de "motilité" (concept des rythmes, amplitudes, forces et directions). La méthode est particulièrement fine et précise en regard des relations crânio-pelviennes périphériques. Par son esprit de globalité, elle entre dans le cadre de la théorie des lois des ensembles et agit sur les différents niveaux d'organisation du corps humain.
Une approche particulière...
L'originalité de cette méthode réside dans le génie de Maurice Poyet à découvrir et systématiser les inter-relations entre les différents mouvements du corps humain.
Commençant par décrire de manière stricte les corrélations entre les différentes pièces osseuses de la boîte crânienne et du sacrum (unité de mouvement), puis y reliant la périphérie, il aboutit, grâce à l'observation fine des réponses tissulaires, à la découverte d'une très surprenante méthodologie. Celle-ci permet d'abord une différenciation diagnostique à la face et au crâne. Par une impulsion correctrice sur le sacrum et sur d'autres "claviers" de commande à distance (par exemple au niveau des pieds), elle permet une correction du sacrum lui-même, de la dysharmonie suturale crânienne et faciale, et des dysharmonies périphériques correspondantes.
L'inventivité de Maurice Poyet l'a ensuite amené à rechercher les fils conducteurs de ces harmonisations à distance. S'appuyant sur une analyse cybernétique des systèmes vivants et sur la "micro-biomécanique", il en arrive à normaliser simultanément le crâne, l'axe vertébral et les suites désorganisées de la périphérie par une correction simple à partir d'une zone précise du sacrum et/ou des pieds.
Une autre originalité de cette méthode réside dans son mode de correction. En effet, la "manipulation" est une invite digitale cutanée douce, assimilable à une information, qui indique la bonne direction aux tissus, entraînant des réactions en chaîne de l'organisme.
Outre cette auto-correction du corps, et ce, selon une linéarité intéressant tous les niveaux d'organisation, cette méthode possède deux avantages primordiaux qui lui confèrent une fiabilité et une sécurité inégalables:
- des points "fusibles" qui éclairent le praticien et sanctionnent ses erreurs.
- la possibilité permanente de contrôle des résultats des corrrections par l'écoute des somatotopies crâniennes.